Une histoire de pêche

Cette histoire prend place durant un stage en rééducation, une spécialité que j’apprécie tout particulièrement. Dans quel autre service a-t-on ce luxe, si ce n’est en rééducation, de voir les patients arriver sur un brancard et repartir sur leurs pieds ?

Une gestion des lits un peu « spéciale » fait qu’une charmante dame très âgée a passé une quinzaine de jours dans mon service (en chambre individuelle), avant d’être déplacée dans le service d’au-dessus – en chambre double. Elle en est tout attristée et déboussolée. Du coup, tous les soirs avant de rejoindre mon vestiaire, je passe lui faire un petit bonjour et prendre de ses nouvelles. Le service étant lourd, j’en profite pour faire gagner un peu de temps à l’équipe en faisant boire sa voisine de chambre, qui est démente et se déshydrate et dénutrit à vue d’oeil.

Elle rit et, c’est gagné, elle mange.

Ce jour-là, la famille de la patiente dénutrie lui a apporté des fruits. J’épluche une pêche plate (pour la petite histoire, c’est la première fois que j’en vois une) et la lui fais manger à grand renfort de commentaires sur la belle apparence, la bonne odeur du fruit : c’est sûr, si elle ne le mange pas, je vais me jeter dessus ! J’adore ça et j’en ai subitement trèèèèèèès envie ! Elle rit et, c’est gagné, elle mange… Je fais la bise à sa gentille voisine et direction mon petit chez moi.

Le lendemain, il y a des pêches plates à midi sur le plateau des patients ; je suis poursuivie ! Mais le soir, quand je vais leur rendre ma petite visite, la dame très âgée me glisse : « Tenez, j’ai pensé à vous ». Dans sa main, la pêche de midi soigneusement emballée dans un petit mouchoir… C’est souvent ainsi que les personnes âgées vous remercient de vos petites attentions : je ne compte plus le nombre de fois où, en maison de retraite par exemple, une personne aux revenus minuscules m’a conservé, parfois pendant des semaines, un dessert de belle apparence ou une petite bêtise gagnée au loto. C’est tellement généreux, elles ont tant envie de faire plaisir !

En plus, je n’aime pas trop ça, les pêches. Mais depuis, je trouve cette variété plus sucrée que les autres… Allez comprendre !

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Linsay
    Août 08, 2011 @ 09:35:26

    C’est touchant, cette histoire. Et, au risque de me répéter (et sans aucun parti-pris ça va de soi !) : je crois que tu fais vraiment une chouette infirmière. Garde cette fraîcheur et cette gentillesse, surtout.
    Ce doit être une grande chance de tomber sur quelqu’un comme toi quand on est obligé de passer par la case hôpital et qu’on se sent tout petit et impuissant. 🙂

    Répondre

  2. Doula
    Août 09, 2011 @ 16:41:07

    Je n’ajoute rien, Linsay a résumé ce que je voulais dire, j’ai même presque les larmes aux yeux ! Quelle belle acquisition pour notre famille !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

copyright © linoa13.wordpress.com
Aucun élément de ce site ne saurait être reproduit sans l'autorisation expresse et préalable de son propriétaire.