La méchante infirmière

Je préfère le dire avant toute chose : si j’ai choisi ce métier, et à plus forte raison cette spécialité, c’est parce que j’aime les enfants et non par dégoût de l’adulte (contrairement à ce que certains peuvent sous-entendre). Ce que j’apprécie le plus en pédiatrie, c’est un rapport à la famille qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Pour moi, ce n’est pas une simple relation soignant/soigné qu’on met en place mais une relation triangulaire, où enfant, soignant et parents sont partenaires. Je ne juge pas leur parentalité, j’essaie de l’accompagner. suite

Blogroll

Avec le temps, je me rends compte que ma blogroll (la liste de « blogs amis » en bas de la colonne de droite) s’est considérablement enrichie en blogs de qualité. Un petit article publicitaire s’imposait donc ! suite

Les pieds nickelés au don du sang

Pour une fois, sortons du cadre de l’hôpital : l’anecdote d’aujourd’hui est issue de ma vie privée… Mais pour autant, pas sans rapport avec le médical.

J’avais décidé, comme régulièrement, d’aller donner mon sang quand j’ai reçu un texto de l’EFS avertissant, justement, d’une baisse des stocks en-dessous du niveau critique. Autant faire ma bonne action jusqu’au bout, en motivant plus de monde ! suite

L’accroche-coeur

L’attachement en pédiatrie, plus encore en néonat’, n’est pas le sujet de conversation favori des soignants. Certaines vous diront que cela n’existe pas – je suis professionnelle, moi, madame ! Ces personnes-là se cachent la réalité. Car cet attachement fait partie de nos outils de travail. suite

Fou rire

Le fou rire, c’est un truc insidieux. Déjà, par définition, c’est incontrôlable. Et ça arrive toujours dans des moments où, vraiment, ce n’est pas approprié ! Que celui qui ne s’est jamais fait virer de cours par un prof super strict, à la suite d’un fou rire, me jette le premier poisson d’avril… suite

copyright © linoa13.wordpress.com
Aucun élément de ce site ne saurait être reproduit sans l'autorisation expresse et préalable de son propriétaire.